Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Croc Blanc

Ma fille qui est au collège devait lire Croc Blanc de Jack London pour janvier, je lui ai acheté le livre pour qu'elle puisse le lire au collège pendant ses heures de permanence, et je lui ai téléchargé le livre pour qu'elle puisse le lire à la maison aussi, cependant le livre téléchargé a certains chapitres un peu mélangés, mais l'histoire est entière et compréhensive. Ce sont des bénévoles qui ont fait le travail de traduction et mis en ligne pour que la lecture soit à la porté de tous et toutes.

 

 

Croc Blanc, le livre.

Croc Blanc, le livre.

Et pour l'encourager, j'ai moi même décidé de le lire aussi, et de faire de même pour tout les livres qu'elle devra lire pendant sa scolarité, ou la scolarité de mon fils, après tout on leur demande de lire des livres, alors pourquoi ne le ferais je pas???

J'avais préparé ma petite fiche avec le résumé de tout les chapitres, et je lui avait demandé d'en faire autant, à la base je souhaitais qu'elle le lise trois fois, mais pendant les vacances de Noël, elle a fini le livre la première semaine, donc il ne lui restait plus beaucoup de temps pour le lire encore deux fois, elle n'était, de plus, pas motivée pour le lire une deuxième fois, donc nous avons regardé Croc Blanc sur youtube:

Film complet Croc Blanc

Nous nous sommes rendus compte que le film n'avait rien à voir avec le livre, c'est un mélange entre le milieu du livre, la fin, et tous les sentiments de Croc Blanc sont omis.

Nous avons relu le livre ensemble, chapitre par chapitre, et à la fin de chaque chapitre nous en discutions, elle me donnait son avis, je donnais le mien, et elle faisait un résumé. L'interrogation qu'elle devait avoir à la rentrée des vacances était sur le livre, donc il fallait qu'elle se souvienne de tout c'est pour cela qu'on a fait un résumé de chaque chapitre, elle a d'ailleurs eut un 14/20, et apparemment beaucoup ont eut en dessous de la moyenne, faut dire que c'est un livre difficile à lire pour des sixièmes. Voilà ce que cela donnait:

Chapitre 1 La piste de la viande

L'histoire se passe dans une forêt immense, Le Wild, ou le Grand Nord, bordé d'un fleuve glacé, Le MACKENZIE,  Deux hommes (Bill et Henry), avec des chiens de traineaux (six pour être précis), traversent cette forêt avec un cercueil, se sont des croquemorts qui ont pour mission de ramener le corps à sa famille.  Ils sont poursuivis par des loups affamés.

Dans ce chapitre très détaillé sur le paysage, une intrigue commence, celle des six chiens, qui se retrouvent sept le soir au moment du repas, et cinq le lendemain matin, Bill et Henry ne comprennent pas comment un des chiens à pu s'éloigner sachant les loups autour, c'est du suicide. Tous les soirs ils établissent un campement, se font un feu pour éloigner les loups, se réchauffer, et cuire la nourriture. Les loups ne cessent de les suivre et les observer.

 

Chapitre 2 La Louve

Bill a l'idée d'attacher les chiens le soir, avec un bâton pour qu'ils ne s'enfuient pas. Mais l'un d'eux s'échappe tout de même, avec l'aide d'un des chiens, qui mord sa corde pour le libérer.

Bill et Henry comprennent enfin pourquoi les chiens s'enfuient, ils suivent la louve qui vient les chercher pour les éloigner afin que la meute de loup les attrapent et les mangent. En trois soirs, trois chiens ont suivi la louve. Les deux hommes sont fatigués, et ne peuvent rien faire car ils ne leur restent plus que trois cartouches, ils ont bien essayé de viser la louve pour sauver leur trois autres chien, mais la louve est partie à la vue du fusil. Elle connait les armes, les horaires de repas, et n'a pas peur des hommes, ils en conclu que c'est un chien apprivoisé, qui ressemble à un loup.

Plus les jours passent, plus ils avancent et plus les loups se rapprochent d'eux, Bill perd le moral, il pense que les loups arriveront à leur fin, et finiront par les manger, car la meute les aura à l'usure.

Chapitre 3  Le cri de la faim

Le traineau s'est coincé entre un rocher et des arbres, tout ce que les hommes transportaient s'est renversé. Pendant qu'ils essaient de se sortir de là, un des chiens, "N'a qu'une oreille", tente de suivre la louve, la meute de loup commence à le poursuivre, et Bill tente d'aller à son secours avec le fusil, chargé de seulement trois cartouches. Mais la fin est inéluctable, la meute de loup les attrapent tous les deux. Henry se retrouve seul avec deux chiens, il comprend qu'il risque d'y passer aussi, il trouve le moyen d'accrocher le cercueil à un arbre en hauteur pour que les loups ne puissent pas le manger, il se fait du feu pour se protéger, et reste là, essayant d'approvisionner le feu régulièrement pour éviter que les loups ne se rapprochent, les loups affamés, squelettiques se rapprochent dangereusement de leur proie. Henry dort par à coup, mais se fait surprendre par les loups qui commencent à le mordre, il a le réflex de sauter dans le feu, de jeter des brindilles, il arrive à éloigner les loups, mais il sait que ce n'est que temporairement. Il a l'idée, malgré la fatigue, la faim, le froid, de faire un cercle de feu et d'y dormir à l'intérieur. Il sent la fin venir et admire son corps, ses mains, il sera le gibier des loups, comme le lapin ou le faisant fut le sien par le passé. Il ne sait pas ce qu'il va se passer, mais il n'en peux plus et s'endort profondément.

Les loups sont prêt à bondir sur lui, et six hommes arrivent à sa rescousse, Henry est sauvé, fatigué, endormi, mais sauvé.

 

Cette parti de l'histoire s'arrête là, on entendra plus parler d'Henry ailleurs dans le livre.

 

Chapitre 4  Combats des crocs

A la vue des hommes, la louve a été la première à partir, les loups ont fini par la suivre. Ils ont erré longtemps en quête de nourriture, et on fini par trouver un élan, les loups rassasiés finissent par se séparer, la louve avec un loup borgne, un loup gris, et un jeune loup de 3 ans. Les trois loups ne cessent de se rapprocher de la louve qui les rejettent de manière très agressives, le plus jeune, plein d'énergie, ne cesse ses rapprochements, ce qui entraine l'attaque du loup borgne et du loup gris qui finissent par le tuer, le loup borgne en profite pour tuer le loup gris. La louve, spectatrice de ce combat, se rapproche du loup borgne, ils folâtrent ensembles dans la forêt du grand nord, elle lui apprend à se nourrir grâce aux pièges des indiens, puis un beau jour, elle se met à la recherche d'un abri, le loup borgne patient, prévenant continu de la suivre dans sa quête.

Chapitre 5  La Tanière

La louve trouva enfin ce qu'elle cherchait, et pu mettre bas cinq petits louveteaux à l'abri dans leur tanière. Le loup borgne vit les cinq petits louveteaux, mais la louve l'empêchait de s'approcher, elle sait d'instinct que certains loup mange leurs progénitures. Le loup borgne s'éloigna et se mit à chercher de la nourriture, d'instinct il savait qu'il devait nourrir la louve et par son biais les enfants. Il chassa un lagopède (qui est une perdrix ou une poule des neiges dans le langage courant), et attendit patiemment que le lynx chasse un porc épic, car il avait déjà eut à faire avec cet animal par le passé et savait qu'il pouvait se blesser, il savait donc que le lynx se blesserait en essayant de le chasser et il n'aurait plus qu'à se servir lorsque le lynx partirait, et c'est ce qui arriva, il put manger le lagopède et donna le porc épic à la louve, qui devint moins agressive envers lui.

Chapitre 6 Le louveteau gris

Les louveteaux sont semblable à la mère, avec un petit reflet roux, à l'exception d'un seul qui a tout de son père, le louveteau gris. Il s'éveille à la vie, il apprend, il observe, il essaie d'aller vers la lumière, il est curieux. De toute la portée, c'est le seul qui survivra, les autres succombe à la famine. Le loup borgne chasse tous les jours, et parfois ne rentre pas car le froid est revenu, et la nourriture se fait rare, la louve se met aussi en quête de nourriture, et le louveteau reste seul dans sa tanière. Sa mère lui a appris à ne pas s'avancer vers "la lumière", cette lumière qui est l'entrée de la tanière, mais le loup commence peu à peu à s'interroger, à être curieux de ce qu'il y a vers cette lumière, il y voit son père, sa mère, rentrer et sortir. Un jour son père ne revint plus du tout, la louve compris bien vite que le lynx qui vit à proximité d'eux, l'avait attrapé, le lynx aussi est une femelle qui protège ses petits et qui cherche de la nourriture.

Chapitre 7 La muraille du monde

Cette muraille du monde est l'entrée de la tanière, le loup a enfin le courage de sortir, d'aller à la découverte du monde sauvage qui l'entoure. En tombant dans l'eau, il apprend que l'eau est liquide, on ne peut marcher dessus. Il se trouve de la nourriture, en mangeant les petits lagopède dans leur nid, mais se fait attaquer par leur maman, il échappe de peu à un faucon qui voulu l'attraper, il rencontre une belette qui l'attaque au cou, et qui l'aurait sans doute tué si sa mère ne l'avait pas secouru, avertit par ses cris. Il appris cette journée là, qu'il ne valait mieux pas s'attaquer aux plus grands, qu'il pouvait s'attaquer aux petits.
 

 

Chapitre 8 La loi de la viande

Le louveteau apprend à chasser, il apprend le cycle de la vie, il comprend qu'il ne peut pas s'attaquer à toutes les espèces, la louve a tué des bébés lynx pour se  nourrir elle et son petit, la mère lynx s'est donc attaquée à elle dans sa tanière, elle fut tuée par la louve et le louveteau ensemble, mais ce fut un combat très difficile ou le louveteau failli mourir et la louve aussi, elle eut besoin de plusieurs jours pour se remettre.
Le louveteau appris qu'il fallait manger, ou être manger.

Chapitre 9 Les faiseurs de feu

Le louveteau en sortant de sa tanière pour aller boire près du fleuve, rencontre des indiens, les indiens le voit et s'approche pour le caresser, le louveteau qui n'a jamais vu d'humain, le mord, l'indien le frappe, le louveteau se met à piauler (pousser des petits cris aigus), la louve entendit les cris et vint à sa rescousse, l'indien reconnait en elle Kitché, le chien de son frère décédé.

L'indien se nomme Castor Gris, il raconte à ses amis que Kitché est moitié chien, de par sa mère, et moitié loup de par son père, le louveteau qu'il appelle Croc Blanc car ses crocs sont blanc, est donc 3/4 loup, et 1/4 chien.

Castor Gris garde Kitché et Croc Blanc, car Kitché appartenait à son frère mort, et donc lui revient de droit. Pour que la louve ne s'enfuit pas, il l'attache, Croc Blanc reste près de sa mère, il est libre, et promène dans tout le campement, il voit les indiens près du feu, il ne connait pas cette lumière intense, et chaude, et s'approche pour essayer de la gouter, mais se brule, les indiens se moquent de lui, Croc Blanc apprend le sentiment de honte, il ne comprend pas la langue des indiens, mais comprend quand on se moque de lui, et il n'aime pas ça. Dans le campement se trouve aussi un autre loup, Lip Lip qui ne l'aime pas, mais il n'est pas le seul, les autres chiens aussi ne l'apprécient guère, Lip Lip essaie d'attaquer Croc Blanc, qui l'entraine près de sa mère pour qu'elle le défende. 

Les indiens sont pour Croc Blanc, des Dieux, qui ont le pouvoir de faire du feu et de se faire obéir des animaux.

 

Chapitre 10 la servitude

Castor Gris libère Kitché au bout de quelques temps, quand il sait qu'elle ne s'échappera pas. Enfin réunit, elle et Croc Blanc se promène dans tout le campement, Lip Lip ne l'embête plus car il est protégé par sa mère. Lorsque la Louve et Croc Blanc se trouvent à la lisière du camp, ils ont la vue sur la forêt dans laquelle ils ont vécu, et ils ressentent "l'appel de la forêt" (c'est un autre titre du même auteur Jack London). La louve domestiqué depuis des années préférait la compagnie des Dieux, Croc Blanc encore jeune, ressent fortement cet appel.

Un jour Castor Gris qui devait de l'argent à un autre indien prénommé trois-aigles, lui paya la dette avec quelques accessoires, et Kitché, Trois-aigle remonta le Lac Mackenzie, et Croc Blanc voulu les suivre, Castor Gris le récupéra dans le fleuve et le battit fort, il ne pouvait quasiment plus bouger, il ne s'échappa plus. Il pleura toute la nuit, mais se fit encore battre, il pleura donc en silence, pleurant la perte de sa mère...

Chapitre 11 Le réprouvé

Après le départ de Kitché, Lip Lip et les autres chiens en profita pour attaquer Croc Blanc en bande quand il était tout seul, il essayait donc de rester le plus souvent près de Castor Gris. Mais il acquit grâce à eux l'endurance, la férocité et l'intelligence. En effet, il se devait de courir plus vite que la bande pour que les chiens ne le rattrapent pas, mais si un chien se retrouvait seul, soit au campement, soit distancé pendant l'attaque, Croc Blanc faisait volte face pour l'attaquer au cou et sectionné la veine qui leurs ôtaient la vie. Il devait sans arrêt être sur ses gardes.

Chapitre 12

L'hiver arrivait, les indiens se préparait pour partir, Croc Blanc alla se promener en forêt, et ne revint pas à l'appel de Castor Gris et sa famille, il souhaitait être libre, vivre en forêt comme avant.

Il se retrouva seul, seul face à lui même, dans le froid, dans la peur, et sans nourriture. Il repartit à la recherche de ceux qu'il appelait les Dieux, il n'était pas heureux avec eux, mais il était encore plus malheureux en forêt, au moins avec les Dieux il avait de la chaleur avec le feu, de la nourriture, et il se sentait en sécurité.

Il retrouva la piste des indiens, grâce à un élan qui fut tué par Castor Gris. Il s'approcha tout doucement, la tête baissé, pensant que Castor Gris le battrait, mais il n'en fit rien et lui donna du suif (c'est un produit résiduel à base de fonte de graisse d'animaux). 

Chapitre 13

Castor Gris, fait de Croc Blanc un chien de traineau, il l'attache et ils voyagent avec Kloo Kootch sa femme et Mit sah, son fils. Croc Blanc ne pense presque plus à Kitché, il se rapproche de plus en plus de son Dieu Castor Gris et de sa famille, il les défends, Un jour Mit Sah se fait attaqué par une bande d'enfant, Croc Blanc le défendit et attaqua la bande, S'il voit un homme roder près des affaires de Castor Gris, il l'attaque, pour lui son Dieu c'est Castor Gris, sa femme et son enfant sont sa propriété à défendre, et il doit aussi défendre ses biens.

Mit Sah qui avait vu que Lip Lip s'attaquait souvent à Croc Blanc, mis Lip Lip en chef de file sur le traineau, le traineau étant fait en éventail, un chien se trouvait en tête, et les autres lui courraient après. Le chef de file était toujours le détesté car les chiens ne voyaient de lui que son derrière, et lui courraient après, si Lip Lip se retournait pour se défendre, Mit Sah le fouettait et poussait le vice en lui donnant de la viande, pour attiser la haine des autres chiens sur Lip Lip. Lip Lip se retrouvait à la place de Croc Blanc avant, et n'osait plus s'éloigner de Mit Sah de peur de se faire attaquer.

Chapitre 14 La famine

La famine pointe son nez dans le campement, à tel point que les indiens commençaient à manger leur accessoires qu'ils avaient fabriqué en peau de mouton, les moufles, les mocassins, et même les chiens en commençant par les plus faible ou les plus vieux. Les chiens les plus intelligent, qui avaient compris que leur tour viendraient tôt ou tard, partirent vers la forêt. Croc Blanc se souvenait de son enfance en forêt, il survécut grâce à des petites chasses ça et là, il retrouva même Kitché, qui ne le reconnut plus et qui avait eut une autre porté, Croc Blanc se souvenait d'elle, mais l'oublia vite quand vu que ce n'était pas réciproque et que Kitché pour protéger sa porté lui grognait dessus. Croc BLanc rencontra Lip Lip, et le mangea. La fin de l'hiver arriva, la famine cessa Croc Blanc revint vers Castor gris, Kloo Kootch, Mit Sah, heureux de le revoir, l'accueillirent avec des cris de joies.

Chapitre 15 L'ennemi de sa race

Mit sah a pris Croc Blanc dans son traineau, et il a pris la place que Lip Lip occupait avant, le chef de file, il est donc détesté de tout ses congénères.

Castor Gris qui a entendu parlé de la rué vers l'or, décide d'aller à Yukon vendre ses peaux d'ours, et autres accessoires qu'il a fabriqué (moufle mocassin,..)

Il emmène avec lui Croc Blanc qui découvrit d'autres races de chiens, tous les jours un bateau arrive avec des étrangers et leur chiens, il y a des petits, des cours sur pattes, des longs, ...
Croc Blanc les attaques et les tues, cela devient son occupation de tous les jours, il part avant que leurs maîtres le voit. Beauty Smith admire ce spectacle tous les jours, et n'a qu'un seul but, c'est de posséder ce Loup.

 

Chapitre 16 Le Dieu Fou

Castor Gris ne veut pas vendre Croc Blanc, mais Beauty Smith le veut, et revient chaque jour voir Castor Gris avec une bouteille de Whisky, Castor Gris fini par en devenir dépendant et quand il ne lui resta plus rien, il accepta de vendre le loup contre des bouteilles de Whisky.

Croc Blanc qui ne comprenait pas, avait beau s'échapper de chez Beauty Smith pour revenir chez Castor Gris, Castor Gris le redonnait à chaque fois à Beauty Smith qui le battait de plus en plus fort. Croc Blanc n'aimait pas Beauty Smith, son dieu c'était Castor Gris, il ne l'aimait pas car il était méchant, et pervers, il aimait faire souffrir Croc Blanc.

Chapitre 17 Le règne de la haine

Beauty Smith enferme Croc Blanc dans une cage et pour l'exciter, il le frappe avec des batons, Croc Blanc devient agressif, énervé. Beauty Smith ne le libère que pour les combats, il se fait payer à chaque combat de chiens contre son loup, il gagne aussi de l'argent sur les paris et en montrant Croc Blanc dans sa cage. Mais après avoir combattu différents chiens, plus personne ne souhaite faire combattre son chien contre lui, Beauty Smith en vient à faire faire capturer par des indiens des animaux sauvages comme des lynx ou des loups. Croc Blanc n'est libéré de sa cage que lors des combats, et est aussitôt remis en cage, où il sera frappé, moqué, et excité.

Chapitre 18 Duel à mort.

Tim Keenan souhaite que son chien Cherokee combat Croc Blanc. Cherokee est un Bulldog. Croc Blanc ne connait pas ce genre de chien, il a la peau qui pend, et ne bouge pas malgré ses attaques, il essaie d'attraper le cou, mais il a la peau qui s'étire, Cherokee fini par attraper Croc Blanc et à ne plus le lâcher, Croc blanc presque mort reçoit des coups de pieds de Beauty Smith qui ne supporte pas de perdre. Weedon Scott et Matt arrivent à temps pour sauver Croc Blanc de cet enfer, il l'achète de force à Beauty Smith qui ne souhaite pas le vendre, Weedon Scott le bat et lui donne 150 dollars.

 

Chapitre 19 L'indomptable

Weedon et Matt essaient d'apprivoiser Croc Blanc, mais il est agressif, il a peur, il est perdu, et n'a plus confiance en l'être humain. Weedon et Matt ont des chiens de traineaux, et vivent dans une cabane, un jour Weedon voulu donner de la viande à Croc Blanc, qui mis du temps à la prendre, par peur d'une entourloupe, un autre chien du nom de Major, sauta sur la viande et l'avala, Croc Blanc l'attaqua et le tua, ils ne lui en voulurent pas, car il fit cela pour se défendre, mais il mordit Matt, ils voulurent alors le supprimer pensant qu'il ne pouvait être apprivoisé. Mais Croc Blanc réagissait au fusil, il savait ce que c'était, il était intelligent, et ils ne purent le tuer.

 

Chapitre 20, le maître bien aimé

Weedon se mit à parler à Croc blanc, doucement, gentiment, il ne s'approchait pas de lui, il restait là à lui parler, puis peu à peu il lui donna de la viande à la main, Croc Blanc n'osait au début pas s'approcher, puis lorsque Weedon lui montra qu'il ne lui lancera pas la viande, qu'il faudrait qu'il vienne jusqu'à lui, il se mit à s'approcher, et pendant ce temps Weedon le caressa, faisant naitre en Croc Blanc un nouveau sentiment, l'amour. Seul Weedon pouvait le caresser, lui parler, mais c'est Matt qui le nourrissait chaque jour.

Un jour Weedon partit, Croc Blanc compris qu'il ne le verrait plus et finit par se laisser mourir, il était triste, il ne bougeait plus, Matt le fit rentrer dans la cabane et écrit une lettre à Weedon en lui disant que le loup allait mourir, qu'il était triste.

Weedon revint le voir et Croc Blanc retrouva l'envie de vivre.

Un soir Beauty Smith revint avec une chaîne et un gourdin (masse), il voulait voler Croc Blanc, Le loup l'attaqua, il fut sauver par Weedon et Matt.

 

Chapitre 21 Le grand voyage

Croc Blanc sentait que son maître allait repartir, il sentait son attitude changeait, il voyait la valise, Weedon et Matt sentait bien que Croc Blanc ressentait le départ. Vint le jour du départ, Matt et Weedon enferma Croc Blanc dans la maison et partirent.

Matt accompagna Weedon jusque sur le bateau, et au moment de la séparation, ils virent sur le bateau Croc Blanc, ils virent les blessures sur lui et comprirent qu'il était passé par la fenêtre, Weedon ne put se séparer de Croc Blanc et décida de l'emmener avec lui en Californie, même s'ils pensaient tous les deux qu'il aurait du mal à se faire au climat chaud et à la ville.

Matt descendit du bateau, et Weedon et Croc Blanc s'éloignèrent sur L'Aurora.

Chapitre 22 Le Sud

Weedon et Croc Blanc sont arrivés en Californie, les parents de Weedon sont venus le chercher, et Croc Blanc qui voit des personnes prendre son maître dans les bras, se met à grogner, Weedon le calme et explique à ses parents qu'il faudra faire attention avec Croc Blanc en attendant qu'il lui apprenne à être doux.

Arrivés à la maison du Juge Scott, Croc Blanc se fait pourchasser par Collie, la chienne du de la femme du juge et donc de la mère de Scott, un berger, il ne se défend pas, il ne peut attaquer une femelle, c'est dans ses gênes, il se laisse donc faire ou essais de l'éviter. Mais lorsque le deuxième chien qui vit dans le domaine arrive, c'est un levrier du nom de Dick, le chien du juge, Croc Blanc n'est pas loin de lui sauter dessus et de le tuer, mais ils sont séparé à temps. Il va devoir apprendre à vivre avec tous ce monde.

Chapitre 23 Le domaine du Dieu

Croc Blanc apprend à vivre au domaine Sierra Vista (le domaine du juge Scott), il a appris qu'il y avait plusieurs Dieux à respecter: Le juge Scott et sa femme, les parents de son maître, ses deux soeurs Beth et Mary, Sa femme Alice, et ses enfants Weedon et Maud de 4 et 6 ans. Il apprend aussi à ne pas s'attaquer aux animaux du domaine comme les poules, les chiens, les chevaux,..

Chapitre 24 L'appel de l'espèce

Lorsque Weedon part en promenade à cheval, Croc Blanc le suit, ils ont l'habitude de faire de longue promenade, mais un jour, le maître tombe et se fait une fracture, incapable de bouger, il envoie Croc Blanc chercher les secours. Au début la famille vit arriver Croc Blanc sans comprendre ce qu'il avait, mais la femme de Scott comprit vite que son mari avait un soucis et suivirent le loup.

 

Chapitre 25 Sommeil du Loup

Collie le Berger, devint plus gentille avec Croc Blanc, et disposée à folâtrer avec lui, il laissait son maître promener seul à cheval, il s'était habitué à cette petite vie tranquille.

Jim Hall est un homme échappé de prison. Il y fut enfermé par le Juge Scott et promis qu'il se vengerait, en effet cet homme a été emprisonné malgré son innocence, c'était un coup monté, le juge Scott n'y était pour rien, il ne savait pas, mais Jim Hall dans sa cellule pensait qu'il était de mèche avec ceux qui voulait l'enfermer.

La famille Scott, mis à part le juge, s'inquiéta, et un soir Alice fit rentrer Croc Blanc dans la maison, Jim Hall pénétra ce soir là dans le salon et au moment de monter les escaliers fut attaqué par Croc Blanc, des coups de fusil, des bruits, toute la famille se réveilla et vit Jim Hall et Croc Blanc couché au sol immobile. Le juge compris que Croc Blanc lui avait sauvé la vie, et l'amena rapidement chez le docteur, mais il y avait peu d'espoir, il devait subir une opération risqué, et qui n'assurait pas sa survit, des côtes cassé, une balle, le loup avait perdu trop de sang. Toute la famille s'organisa pour être près de lui, ils refusèrent tous les infirmières, les filles de la famille se relayer pour les soins, le juge fit appel au meilleur chirurgien pour avoir une chance de le sauver, et cette chance arriva, Croc Blanc put rentrer chez lui et découvrit Collie et 6 petits chiots... 

 

FIN

Mon avis sur Croc Blanc

Ce que j'ai aimé: C'est une jolie histoire, et les sentiments du chien, son point de vue est très bien détaillé et expliqué, on comprend mieux les loups avec ce livre et les chiens aussi. C'est original de voir un livre où le héro n'apparait qu'au sixième chapitre, mais cela explique aussi les gênes qu'il y a dans Croc Blanc, et d'où lui vient cette force et agressivité.

Critique: Le livre est dans un langage très soutenu, il y a pas mal de mot que l'on emploie pas tous les jours, et parfois même que je n'avais jamais entendu, le français des années fin 1800 lol cela ne gêne en rien la compréhension du livre, mais pour un enfant de 11/12 ans, je trouve le livre un peu difficile à lire, j'ai 34 ans, pour moi ça a été. Heureusement que nous l'avons relu ensemble, j'ai  pu lui expliquer plus en certains chapitre qu'elle avait du mal à comprendre. Elle a tout de même reconnu que l'histoire était jolie et que finalement le livre était bien, après une première lecture un peu difficile, la deuxième avec moi était plus sympa et ne lui a heureusement pas dégouté de lire, car vu la longueur et les détails, cela aurait pu.  L'histoire est un peu trop détaillée, je pense que l'auteur veut nous mettre dans l'ambiance et nous faire vivre l'histoire comme si l'on y était, et il y arrive avec brio, et ma fille a préférer quand je lui racontait l'histoire avec passion que lorsqu'elle l'avait lu toute seule.

C'était la première fois qu'il voyait des hommes, mais d'une manière confuse, inexplicable, il sentait qu'il les connaissait. Pendant des siècles, les prunelles de braise de ses ancêtres avaient dansé autour des feux de camps allumés dans la nuit du Grand Nord par les animaux à deux pattes.

Jack London tiré de Croc Blanc